Les Mois

de Per-Erik Melander

 

Peut-être, vous avez réfléchi pourquoi nous disons janvier, février, mars etcætera? J’ai réfléchi et je vais parler de l’histoire derrière ces noms. Les noms sont de l’époque romain. Quelques-uns sont vieux, peut-être 3000 ans.

Je vais commancer avec mars, parce que les Romains l’ont considéré comme le premier mois de l’année jusqu’au deuxième siècle av. J.-C. En Angleterre, mars ètait le premier mois jusqu’a 1752. Le nom derivait du dieu de guerre romain, Mars.

Avril derivait du mot latin, aperire, qui signifie ”ouvrir”, probablement parce que c’est la saison quand les boutons s’ouvrent, c’est-à-dire le printemps. Le premiere avril, c’est le jour quand on fait le poisson d’avril, une ancienne coutume européenne. La victime d’une pareille plaisanterie s’appele, en France, “le trompé”. Aussi, en Suède, nous parlons d’un poisson: “April, april, din dumma sill, jag kan lura dig vart jag vill”. En Angleterre et aux États-Unis on dit: ”April fool”. En Ecosse, on dit simplement: ”Cuckoo!”.

Mai et juin, probablement, ont recu ses noms d’aprés deux déesse romaines, Maia et Juno. Mais, aussi, on avait deux fêtes: une fête en mai pour les vieux hommes, les maiores, et une autre en juin pour les jeunes homes, les iuniores.

Juillet, dès le début, s’appelait Quintilis qui signifie cinq. C’etait le cinqième mois – un, deux, trios, quatre, cinq – dans le calendrier ancien. Mais, en 44 av. J.-C., quand Jules César etait assassin, le sénat á Rome, en l’honneur de lui, a donné à le mois Quintilis le nom de Julius. Quintilis, aujourd’hui juillet, etait le mois de naissance de Jules César.

C’est la meme chose avec août. Il s’appelait Sixtilis – qui signifie six – mais le sénat, en l’honneur du première empereur romain, Augustus, a donné à ce mois le nom d’Augustus. Sixtilis, aujourd’hui août, etait le mois de naissance d’Augustus.

Septembre, octobre, novembre et décembre ne sont que de numèro. Septem signifie sept, octo huit, novem neuf et decem dix.

Au deuxième siècle av. J.-C., les Romains changaient l’ordre des mois. On faisait l’onzième mois le premier mois de l’année. Ils donnaient à l’onzième mois le nom du dieu Janus. Janus, toujours représentait avec deux têtes – l’un tête regardait en arrière, dans l’année dernière, l’autre regardait en avant, dans l’année prochaine.

Finalement, nous avons le février. Ce nom derivait d’une fête romaine s’appelait Februa où les jeunes hommes nus couraient aprés les femmes et les battaient utilisant une corde avec un noeud. Les cordes s’appelaitent febriis. C’etait une fête fertilitée.

Alors, c’etait l’histoire derrière ces noms.

Bakåt


HEM

Copyright © 2011 Per-Erik Melander

All Rights Reserved